CAFLes Infos

CAF : Pinnick en consultation

Le président de la fédération nigériane de football, Amaju Pinnick, principal opposant du gestionnaire de la CAF Ahmad Ahmad, au sein du Comex, n’écarte pas l’idée d’aller défier le malgache en mars 2021, au Maroc. Dans une déclaration à la BBC, l’ancien vice-président de la CAF, estime que : « La vérité est que vous devez consulter votre famille – la famille est l’atout le plus précieux que je possède – donc par exemple si ma famille a dit “n’y va pas””alors je ne le ferai pas »,indique-t-il. Une démarche qu’il explique par le fait qu’« Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas fondamentalement à la Caf en ce moment – notre crédibilité est au plus bas, notre intégrité est introuvable – donc nous avons beaucoup de défis à moins que nous continuions à nous tromper. » précise Pinnick. Tout en expliquant que cette situation le pousse à revoir le plan initialement établi : « Dès le départ, l’idée était de faire réélire le titulaire Ahmad pour un deuxième mandat voire un troisième mandat » entre temps les scandales se sont succédés, avec comme point d’orgue l’arrestation de Ahmad Ahmad, à Paris en juin 2019 en marge du Congrès de la FIFA. Un point de non-retour entre Pinnick et Ahmad, même si le nigérian s’est abstenu de toute action hostile contre son patron durant la garde à vue du Malgache à Paris. Mais les manœuvres entamées un mois plus tard au Caire en marge de la Coupe d’Afrique des Nation 2019, lui couteront son poste de vice-président. Amaju Pinnick, désigné 1er vice-président de la CAF, « pour le soutenir, alors qu’il devait faire face à des problèmes chez lui » comme l’expliquait Ahmad Ahmad, a été débarqué par un simple coup de fil de ce dernier avant de prendre l’ascenseur et rejoindre la réunion du Comex en juillet 2019. Rappelons que lors de la dernier réunion par visioconférence, Amaju Pinnick, s’en est pris à Ahmad Ahmad et son 2e vice-président Fawzi Lekjaa pour protester contre la tenue de l’AGE de 2021 au Maroc.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité