AfriqueCAFLes InfosUncategorized

CAF : Les grossiers mensonges de la Issaba* d’Ahmad

AB. Lahouari

La CAF est à genoux à la suite du rapport d’audit du cabinet Price waterhouse Coopers (PWC) dont une partie des conclusions a fuité. Mais elle a décidé de contrecarrer par un tissus de mensonges dans Afrique Football courrier. Malgré une enquête approfondie, l’adresse de cet article est inconnue. Toutefois, l’ancien directeur du magazine Afrique Football n’est autre que Hedi Hamel, le conseiller maléfique du président Ahmad Ahmad. L’article non-signé met (soit-disant) au cœur du scandale financier qui frappe l’instance continentale, les deux égyptiens : l’ancien directeur financier (Mohamed Sherei) et l’ex-secrétaire général (Amr Fahmy). Or, tout cela est faux et relève de la manipulation et de l’amalgame. Et voici pourquoi :

1.Pour le transfert de 296,146 dollars à Astra en mai 2016, le SG de la CAF était le Marocain Hicham El Amrani. L’Egyptien Amr Fahmy avait démissionné en 2015 de la CAF et n’avait pas encore rejoint Lagardère Sports.

2. Pour le montant de 90000 de février 2016, l’Egyptien Amr Fahmy n’était pas à la CAF et n’avait pas encore rejoint LS.

3. Pour l’Assemblée Générale de 2017 qui a coûté 500’000 dollars US, l’Egyptien Amr Fahmy était à Lagardère Sports. Le SG était Hicham El Amrani.

4. Le virement au Libéria a été fait alors que le SG par intérim était Essam Ahmed.

5. Pour ce qui est des frais d’avocats. Tous les licenciements ont été orchestrés par Ahmad Ahmad qui voulait se débarrasser des Egyptiens. C’est pour mieux occulter les salaires mirobolants de tous les expatriés qui sont tous des amis ou des proches à lui ou Samoura ou Ahmad Yahya.

De toutes ses réponses, il ressort que les membres de la ISSABA de la CAF (bande en français) tentent désespérément d’impliquer à tout prix ceux qui les ont dénoncé déjà auprès de la FIFA. Selon des sources concordantes, les membres de la « Issaba » seront entendus par le Comité d’Ethique de la FIFA, la justice égyptienne, américaine (les détournements étant réalisés en dollars) et par les services fiscaux français.

• Issaba signifie bande en langue arabe.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité