AfriqueCAFLes Infos

CAF : L’AGE menacée de report ou de délocalisation

ABL

Les autorités marocaines qui ont lancé une opération de vaccination pour endiguer les deux variants (britannique et sud-africain) du Coronavirus ont décidé de fermer leurs frontières devant les ressortissants venant de pas moins de vingt pays. Du coup, la CAF devrait convoquer, aujourd’hui, lundi 8 mars, son Comité d’urgence (par qui sera-t-il présidé ?) pour débattre du maintien ou pas de l’Assemblée Générale Elective (AGE) prévue le 12 mars, devant le silence de la Fédération Royale Marocaine, présidée par Fouzi Lekjaa et la discrétion des médias . En effet, il y a un réel risque pour que le quorum des participants ne soit pas atteint et que le futur président de la CAF, grâce au Protocole de Rabat, le Sud-Africain Patrice Motsepe, mais aussi le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, et l’Egyptien Hani Abou Rida, candidats au Conseil de la FIFA, ne soient pas autorisés à se présenter devant les membres de l’AG du 12 mars prochain à Rabat.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité