Les InfosMaghrebUNAF

CAF : la zone nord (UNAF) tricarde !

BN

Le renversement de la pyramide avec l’arrivée de Patrice Motsepe, premier président issu de la zone anglophone de la CAF à la tête de l’instance, ne constitue pas la seule nouveauté. Malgré l’augmentation du nombre de vice-présidents, passé de trois à cinq, c’est la zone nord ( UNAF) qui paie le prix du Protocole de Rabat. Avec deux vice-présidents, Augustin Senghor (1er) et Ahmed Yahay (2ème), représentants la zone UFOA A, il était évident que l’équilibre ne pouvait être garanti. Représentée au final par quatre membres au Comex, Wadii Al Jary (Tunisie) et Abdulhakim Al Shalmani (Libye) en plus des deux élus au Conseil de la FIFA, Fawzi Lekjaâ (Maroc) et Hani Abu Rida (Égypte), l’UNAF « trop petite » ne compte pas de vice-président. Si l’UFOA B peut s’appuyer sur Augustin Senghor, du fait de la proximité et des relation traditionnelles de l’UFOA A et B qui formaient une seule zone avant, l’UNAF ne peut faire la même chose avec la Mauritanie et la Tunisie a perdu le poste de Conseil de la FIFA détenu par Tarek Bouchamaoui. Ce dernier n’a pas obtenu le feu vert de sa fédération, évincé par Wadi Jary qui s’est contenté d’un strapontin au Comex de la CAF.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité