AfriqueCAFLes Infos

CAF : Inquiétantes dérives budgétaires

Nazim Bessol

Alors que les finances de la Confédérations Africaine de Football ne sont pas au mieux, le Comité exécutif de la CAF, a annoncé mardi l’augmentation des subventions annuelles versées au Fédérations membres. Elles passent à 300 000$ pour un total
de 16,2 millions de dollars, alors que le déficit de l’année dernière s’élève à 17,7M$. Un gouffre que la commission des finances présidée par le président de la Fédération Royale Marocaine (FRMF) et 2ème vice-président de la CAF, Fawzi Lekjaâ, n’avait pas vu ou laisser se creuser. Mais le nouveau cadeau d’Ahmad Ahmad fait tout de même grincer quelques dents jusqu’aux membres du Comité exécutif de la CAF et chez certains responsables de l’instance, même si elle réjouit les présidents de  Fédérations qui avaient découvert sur table l’étendue du déficit l’année dernière lors de l’AG du Caire.

Cette nouvelle hausse menace sérieusement les finances de la CAF et risque de la mettre sous le feu de la FIFA. Sans ressources et avec une explosion des dépenses, l’instance d’Ahmad Ahmad est entrain de puiser dans les fonds FIFA Forward, destinés au développement et dont l’usage est strictement encadré par la FIFA. Une pratique pour laquelle la CAF avait déjà été épinglée par le rapport d’audit du cabinet PWC, qui a fuité dans la presse au mois de février dernier. A l’évidence, la maison du Caire ne pourra pas supporter le nouveau rythme de vie imposée par Ahmad Ahmad, à huit mois de l’Assemblée Générale élective. La FIFA va-t-elle tolérer ces pratiques longtemps ou a-telle donné son aval ?

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité