CAFEGYPTELes InfosMAROC

LDC : Le WAC croit au miracle

Djamel O.

Battu (2-0) chez lui à l’aller par Al-Ahly du Caire, le Wydad de Casablanca ne veut pas se vouer vaincu et abordera le match de ce vendredi soir au stade international du Caire la demi-finale retour de la CAF Champions League avec l’ambition de renverser la tendance. Certes, les finalistes de la dernière édition vont débuter cette seconde manche avec deux buts de retard, signés Mohamed Magdy “Afsha” et le Tunisien Ali Maâloul, mais cela n’alterne en rien la volonté des Wydadis pour réaliser l’exploit. Le WAC avait déjà battu Al-Ahly en 2017, l’année du sacre africain, et même si la mission s’annonce difficile, il n’en demeure pas moins que tout le monde au sein de l’équipe marocaine est déterminé à prouver que la défaite du stade Mohamed V n’était qu’un accident de parcours. Touché dans son amour-propre, le Wydad n’a qu’une idée en tête : réaliser une remontada historique au stade international du Caire devant des tribunes et gradins vides. A part Salah Eddine Saïdi, testé positif au Covid -19, et le latéral Attiat Allah, blessé au match aller, le reste du groupe est fin prêt et bien armé  pour relever le défi et aller chercher une finale pour convoiter un troisième sacre africain en Champions League après ceux de 1992 et 2017. Mais avant, il faudra passer sur l’octuple vainqueur de la compétition. L’entraîneur d’Al-Ahly, le Sud africain Pitso Musimani, a demandé aux joueurs de son équipe de ne pas sous-estimer leur adversaire. Il a insisté sur la nécessité de prendre plusieurs éléments aux sérieux, estimant que le WAC «n’a rien à perdre et qu’il va jouer sans pression et qu’il a une revanche à prendre».

Djamel O.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité