AfriqueCAFLes Infos

CAF : Anouma rejette le protocole de Rabat

ABL

L’Ivoirien Jacques Anouma maintient sa candidature pour la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) et considère que le PV de la réunion de Rabat qui a regroupe, le président de la FIFA, Gianni Infantino, les quatre candidats à la présidence (Yahia, Senghor, Motsepe et Anouma) et le vice-président de la CAF, le Marocain Fouzi Lekjaa « n’engage pas à un accord définitif ». Dans ce PV, les 4 candidats en lice s’étaient mis d’accord sur une répartition des postes en se rangeant tous derrière le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, Anouma bénéficiant, d’un poste de Conseiller spécial à la CAF, tout en conservant celui d’ambassadeur de la FIFA.

A Abidjan, on précise que seul, le président de la République ivoirienne, Alassane Ouattara peut dissuader, Jacques Anouma. Un remake puisque, c’est Laurent Bagbo, alors à la tête de l’Etat qui lui avait demandé de se retirer de la course au détriment de Issa Hayatou. Ce n’est pas un hasard si la FIFA a contre attaqué en demandant à Jacques Anouma des comptes sur le financement de sa campagne. La FIFA le soupçonne le candidat d’avoir bénéficié d’un soutien financier de 15,3 millions d’euros (dix milliards de francs CFA) émanant des autorités ivoiriennes. Anouma a le soutien de tous ceux qui sont agacés par la main mise de la FIFA, sur le football africain.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité