AfriqueCAFLes Infos

CAF : Ahmad : « on laisse les affaires politiques aux politiciens »

Envoyé spécial au Caire, Nazim Bessol

Interrogé, au Caire en exclusivité, par l’envoyé spécial de Botola, Nazim Bessol, au sujet de la domiciliation de la CAN Futsal, dans la ville occupée de Laâyoune (Sahara occidental), le président de la CAF, Ahmad Ahmad, renvoie la balle sur le terrain politique : « La CAN Futsal a été attribuée avant notre arrivée aux affaires. C’est le Maroc, c’était acté. Sachez que c’est le pays hôte qui choisit les villes, (ndlr – sauf que Laâyoune est reconnue comme une ville occupée et non comme une ville marocaine par l’ONU et l’Union Africaine). La CAF n’a qu’un rôle d’accompagnement. Ce n’est pas nous qui organisons. Nous intervenons sur les questions de sécurité (ndlr – il y a un cessez-le feu entre le Maroc et la RASD), qualité des stades, pelouses… Et puis sachez aussi que, j’ai été à l’origine de la création de l’Union des Fédérations de Football de l’Océan Indien (UFFOI). Avec toutes les difficultés que vous pouvez imaginer entre la Fédération comorienne de football et la Ligue de football de Mayotte. Je peux vous dire que malgré tout ça, on arrivait à les faire jouer ensemble et dans les deux territoires. On laisse les questions politiques aux politiciens.» Une botte en touche du président de la CAF.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité