CAFLes Infos

CAF : Ahmad attend l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte

BN

Candidat non déclaré à sa propre succession à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad, fait le forcing pour se présenter seul, le 12 mars 2021, à Rabat (Maroc), date de l’Assemblée générale élective. Il a donné le coup d’envoi de la campagne en envoyant un formulaire de soutien à sa candidature à l’ensemble des 54 fédérations affilées à la CAF. Si elles sont nombreuses à avoir retourné le document, l’Algérie, le Tunisie et l’Egypte n’ont toujours pas parvenir leur lettre.

Un document sans valeur juridique au-delà des trois soutiens obligatoires (dont celui du pays d’origine) que stipulent les statuts de la CAF pour se présenter. Une démarche qui ne reflète en rien la réalité du scrutin le jour « J », puisqu’en 2017, l’ex-président de la CAF, Issa Hayatou disposait d’un très large soutien, pour ensuite être battu par Ahmad Ahmad lors du dépouillement. La pression exercée sur les associations « récalcitrantes » est d’ailleurs à la limite de la légalité, puisqu’elle tend à bloquer les éventuelles candidatures en raflant la majorité voire l’unanimité des soutiens.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité