AlgerieLes Infos

ALG : Zetchi, la bonne éducation (Yanis.B)

Malik Mohamed

Lors de l’assemblée générale élective de la Fédération algérienne de football, journalistes et observateurs scrutaient la porte d’entrée de la salle des conférences pour voir si le président sortant, Kheireddine Zetchi, allait assister ou non à cet événement. Contrairement à son prédécesseur, Mohamed Raouraoua qui a boycotté l’élection du 20 mars 2017 et qui a encore une fois brillé par son absence lors de celle du 15 avril 2021, Zetchi a tenu à ”accomplir son devoir de membre de l’assemblée générale”, comme l’a souligné à l’issue des travaux aux micros des médias.

Souriant, radieux même, l’ancien patron de la FAF s’est comporté en gentleman fair-play félicitant de vive voix, le nouveau président, Amara Charaf-eddine, et souhaitant pleins succès au nouveau Bureau Fédéral, dont la moitié des membres, soit 6 sur 12 (Maouche, Bahloul, Ghouti, Oumamar, Meddane et … Gasmi) faisaient déjà partie de son équipe. Et, à ce sujet, le nouveau Président de la FAF a cloué le bec à ceux qui ont dénigré ce choix et l’ont accusé d’avoir ”comploté” avec l’ancien bureau.

« Je ne suis pas partisan de l’exclusion ni de la marginalisation. De plus, qui a décidé que d’anciens membres n’ont pas le droit de figurer au sein d’un nouveau Bureau Fédéral. Je dirai même plus, je ne suis pas de ceux qui considèrent que l’ancien Bureau a échoué. Bien au contraire, il a réalisé beaucoup de choses et a ramené une Coupe d’Afrique à l’Algérie. A nous de ramener le plus et de construire ce qui a été bâti et reprendre ce qui devra être repris”, répondra de manière cinglante, le premier responsable du football algérien.

Pour sa part, Zetchi, à qui l’assemblée générale a confié la mission d’honorer les anciens glorieux footballeurs de l’équipe du FLN, les Maouche, Zouba et Kerroum, il rajoutera un autre galon à sa prestation, lui qui s’est réuni tard dans la soirée avec son successeur pour accorder leurs violons afin de mener une passation de consignes dans les règles de l’art, sans rancune ni rancœur. Le tout pour l’intérêt du football algérien et son avenir que tous souhaitent radieux.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité