AlgerieLes Infos

ALG : Une note du MJS qui ignore les 2/3 de l’AG

YB

Le Ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi tient à se démarquer de ses prédécesseurs qui ont autorisé des assemblées générales extraordinaires avec plusieurs points à l’ordre du jour. Dans une notre adressée à la fédération algérienne de football présidée par Zetchi Kheïreddine, il a précisé que l’assemblée générale extraordinaire (AGEX) pour laquelle la FAF a demandé une autorisation, ne correspond pas à l’objet de son appel.
Selon le MJS, une AGEX ne peut être convoquée que pour trois raisons (selon les statuts de la FAF), modification du siège de la fédération, modification des statuts ou dissolution de l’association. Un article qualifié par la FIFA d’être « mal rédigé ». Mais le MJS ignore que les 2/3 de l’AG peuvent convoquer une Agex pour d’autres raisons si elle le désire.
La FAF avait l’intention de débattre de la fin de la saison et faire voter ces membres sur plusieurs propositions (saison blanche, attribution ou non des titres et relégations) à l’occasion de cette AGEX. Mais pour le ministre, seule l’assemblée générale ordinaire (AGO), qui se réunit une fois par an, est compétente pour ces questions là.
En revanche, le ministre a précisé également que si l’objet de la réunion est de faire une large consultation de tous les acteurs de la famille du football, il n’y a pas besoin de faire appel à l’AG. Sauf que l’AG, c’est la famille du football. Cela dit, le MJS aurait pu attendre que les algériens fêtent, demain 19 juillet, le deuxième anniversaire de la glorieuse victoire de la CAN en terre égyptienne avant de publier cette note. Coup de com’ ou maladresse ?

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité