Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Protéger le troisième joyau de la République (Nazim Bessol)

Nazim Bessol

« La victoire est collective et la défaite est individuelle », une expression maintes fois vérifiée et quotidiennement rappelée. Le sport, et particulièrement le football, n’échappe pas à cette affirmation. Le
match nul (1-1) ramené, mardi soir, par les champions d’Afrique en titre face au Burkina Faso, à Marrakech, pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Qatar 2022, a vite fait de prendre l’allure d’un échec national. Le tempo a été donné avant même l’entame de la rencontre à partir des studios de la télévision nationale, où, pour faire payer à Djamel Belmadi son manque de coopération après la rencontre Algérie – Djibouti, à Blida, certains apprentis sorciers ont intimé l’ordre au présentateur d’annoncer que c’est le patron des Verts qui a bafoué le droit d’informer et nié la mission de
service publique de l’EPTV ! Rein que ça. Il a bon dos ce droit d’informer.

Un message martelé avec insistance, après l’égalisation du Burkina Faso. Une première attaque en règle contre le sectionneur national et les champions d’Afrique en titre. Une première salve qui en appelle d’autres, tant la « mauvaise parole » s’est libérée. Belmadi, qui s’était prémuni de ce genre de faux débats
d’attaques et de polémiques, en mettant tout le monde d’accord, un soir de 19 juillet 2019, en plus de la guerre qu’il avait menée aux « criminels de l’audiovisuel », est de nouveau ramené, malgré lui, dans une arène qu’il n’affectionne que très peu. L’équipe nationale, troisième joyau du pays aux côtés de notre armée nationale populaire et de la première entreprise africaine, la Sonatrach, ne peut et ne doit être sacrifiée. Elle est un motif de fierté, de réussite, elle fait briller l’image du pays à l’international. S’y attaquer, la déstabiliser au nom des petites magouilles, c’est s’engager sur une voie tracée ou indiquée par tous ceux que cette réussite et ce qu’elle procure dérange. A ceux-là, pas de quartier. Du vent !
– NAZIM BESSOL

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité