AlgerieLes Infos

ALG : On les appelle les verbeux du malus ! (Yanis B)

Yanis B

Depuis une vingtaine d’années, à la suite de l’ouverture démocratique, et encouragés par des cercles qui ont investi le sport national, notamment le football professionnel, les verbeux ont pris d’assaut les directions des clubs et les médias. Ils usent de paroles superflues, vides de sens, pour s’imposer et souvent prendre les commandes. Des voix tentent régulièrement d’attirer l’attention, mais elles ne trouvent pas d’échos. « Heureusement que les réseaux sociaux existent pour dénoncer leurs incompétences, afin que l’on ne dise demain que l’on ne savait pas», précise une sommité du football, reconnue par ses pairs à l’étranger. Et d’ajouter : « On a beau expliquer que le redressement du foot algérien était du ressort des hommes de terrain que l’on ne peut pas être, surtout si, durant plusieurs années, on n’a pas suivi l’évolution de cette discipline par des cycles de perfectionnement, de formation, dans tous les domaines (économique, politique, technique…), mais nos appels sont restés sans lendemain ».

A travers ces propos, il n’y a guère d’amertume mais la certitude, c’est que cela nuit terriblement à l’essor du football dans notre pays. Malgré les investissements colossaux de l’État, malgré une infrastructure sportive (troisième rang en Afrique), notre football tarde à prendre son envol, tandis que nos voisins continuent à progresser, sinon à se stabiliser, sans pour autant régresser. Les résultats au niveau des compétitions continentales en sont la preuve. Toutefois, il faut dire que durant quatre années, la politique suivie par le prédécesseur de Charaf- Eddine Amara, à la tête de la FAF, Zetchi Kheïreddine, et son Bureau fédéral ont fait tomber les masques des réputations surfaites. Ils ont réussi, grâce à la DCGF, à dégraisser le mammouth. Mais si des changements ont été opérés à travers de nouvelles commissions et de nouveaux recrutements, il est temps de ne pas commettre les mêmes erreurs que par le passé, avec des choix de personnes qui restent nuisibles et d’autres qui ont pour seule expérience, le verbiage. –

YANIS B

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité