AlgerieLes Infos

ALG : Mokhtar Boudina « Les décisions adoptées avant la circulaire sont légales »

ABL

Le président de l’Observatoire du Sport algérien, Mokhtar Boudina a apporté son éclairage sur la circulaire du Ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi qui « interdit tout changement ou modification des statuts, règlements intérieurs, du système de compétition, des codes disciplinaires, procéder aux mouvements des cadres techniques ni réactiver de structures sportives suspendues ». Pour le président de l’Observatoire du Sport, Mokhtar Boudina la circulaire répond à une situation chaotique qui prévaut dans plusieurs fédérations mais, « cette circulaire n’est pas rétroactif. Ce qui veut dire que toutes les décisions qui ont été prises avant sa publication ont un caractère légal ». Ainsi, à travers ces propos, on peut dire, par exemple, que rien n’empêche l’application du système de compétition adopté par l’AGO de la FAF dès la prochaine saison. En revanche, pour les statuts qui n’ont pas été adoptés, la loi prévoit leur validation par la MJS dans le strict respect de la législation sportive.

Rappelons que la FAF a publié un communiqué dans lequel, elle dénonce la campagne de presse des médias coalisés nostalgiques de l’ancienne direction qui ont falsifié les modifications apportées à l’avant-projet des statuts. Ainsi, « la FAF dément non seulement ce genre de fabulation, mais condamne cette attitude qui consiste à porter atteinte aux symboles de la nation, et la glorieuse équipe du FLN en est un. Car non seulement la Fondation de l’équipe du FLN est présente au sein du Bureau fédéral de la FAF à travers la personne de Mohamed Maouche, un des huit membres toujours en vie de cette équipe légendaire, mais elle le sera également au sein de l’Assemblée générale de la fédération avec ses huit membres toujours en vie, n’en déplaise aux négateurs de tout bord et aux ennemis de la nation. »

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité