AlgerieLes Infos

ALG : Mohamed Saad : « La sanction CAF contre Zetchi est inexistante » (AB. Lahouari)

AB. Lahouari

Une révélation qui change tout ! Lors de son passage sur le plateau d’El Hayat TV, le Secrétaire général de la FAF, Mohamed Saâd est revenu sur le rejet de lacandidature de Zetchi. La FIFA avait affirmé que cela était dû à deux sanctions, infligées par la LFP et la CAF en 2016 et 2018, que le président de la Fédé a omises de mentionner par inadvertance dans le questionnaire. En revanche, pour le SG, la sanction de la CAF est inexistante : «Zetchi n’est pas suspendu, je vais peut-être vous choquer. La sanction de la CAF est, en réalité, une proposition du jury disciplinaire au Comité exécutif de la CAF, et ce dernier n’a pas donné suite à cette proposition, il n’a rien fait de grave. La meilleure preuve, c’est qu’il a voté lors des AG de l’instance africaine ; il n’a jamais notifié cette sanction», a-t-il déclaré.

En résumé, selon des sources concordantes, il s’agissait d’une mise à l’écart temporaire et non d’une sanction. Ce qui lui a permis de participer de plein droit aux AG de la CAF. S’agissant de l’autre sanction, à savoir celle de la LFP de Kerbadj, qui date de 2016, en tant que SG de la Fédération s’interroge sur son envoi, a été la FIFA qui relèverait d’un éventuel complot interne, visant à barrer la route à Zetchi. D’autant que l’actuel président de la FAF n’a jamais été aux commandes du Club Paradou, présidé par son frère Hassan. Que ceux qui claironnent sur ce sujet sortent un quelconque document. Rappelons que la FAF et son président Zetchi Kheïreddine, candidat au Conseil de la FAF ont décidé de saisir le TAS de Lausanne.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité