AlgerieLes Infos

ALG : Mellal, la honte des facebookers

MAISSA. B

La JSK mérite mieux. Et ses fidèles supporters tout comme les facebookers l’ont réclamé sur les réseaux à la suite d’une conférence de presse organisée par l’actuel président du club de Tizi-Ouzou, Cherif Mellal. « Zetchi doit démissionner (…) Il a failli et il manque de courage. » Des propos revanchards d’un pseudodirigeant, suspendu par la FAF et qui est bien loin de ces prédécesseurs comme Khalef Abdelkader ou Boussad Benkaci ou encore Mohand Hannachi, qui ont fait du club l’un des plus prestigieux du pays et de l’Afrique. Cherif Mellal ,qui a cherché également à faire de la JSK un tremplin politique, n’est pas le seul.
Par méconnaissance, par ignorance ou bien par servitude volontaire, comme quelques présidents de clubs minoritaires, il croit que la FAF est une institution qui dépend d’eux. Or, par essence, elle est à 80% sinon plus, représentative du football amateur (masculin – féminin). Le courage de Zetchi Kheïreddine est de faire face à ces dirigeants et de leur barrer la route par des textes. Le football national n’a vraiment pas besoin de ceux qui passent leur temps à crier misère et à quémander des subventions de l’État, alors qu’ils sont censés financer eux-mêmes leurs clubs. Ces dirigeants n’ont rien à voir avec la famille du football. A eux de démissionner.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité