AlgerieLes Infos

ALG : Medouar commet l’irréparable

ABL

Le président de la Ligue de football professionnel algérien, Abdelkrim Medouar est mauvais perdant. Pire encorte, il est contre la démocratie participative prônée par la Fédération Algérienne de Football (FAF) et son président Zetchi Kheïreddine. Lors de l’émission de la radio nationale chaîne « Une » il a ouvertement critiqué la consultation écrite décidée par la Fédération algérienne de football, en accord avec la FIFA afin de trancher sur l’avenir de la saison 2019-2020. Pourtant, le président de la LFP a participé à la réunion du Bureau Fédéral de la FAF où il s’est retrouvé minoritaire avec les quelques clubs sur les 32 qui le soutiennent pour sur son projet du système de compétition. Medouar a rejoint ceux qui en dehors de la famille du football tentent de bloquer le nouveau système qui élimine du professionnalisme les 16 clubs de la L2 (à l’exception de ceux qui accèdent) devenus un gouffre financier pour l’Etat. «Tout le monde en Algérie connait à l’avance les résultats de cette consultation écrite. La majorité des clubs cherchent leurs intérêts. L’option C, qui valide l’accession et annule la relégation, sera choisie », a ajouté Abdelkrim Medouar.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité