AlgerieLes Infos

ALG : Les dettes des clubs algériens s’amenuisent

ABL

La politique de rigueur imposée par la Fédération algérienne de football présidéde par Zetchi Kheïreddine, est en train de donner ses fruits, comme l’attestent les chiffres de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) qui, lors du dernier Bureau Fédéral, ne que 6 clubs seulement de la L1 pour un montant d’un peu plus de 217 millions de dinars (21,7 milliards de centimes), dont 99% sont détenus par un seul club, l’USM Bel-Abbès. Ce qui n’est pas le cas pour les clubs de L2 où le montant des dettes est de 526,5 millions de dinars pour 15 clubs, où seul le Paradou AC est épargné. Sur les 15 clubs, 11 sont interdits de recrutement, alors que les quatre autres ont réduit sensiblement leur niveau d’endettement. Cette situation explique le fait que les clubs de L2 ait recours à la menace de grève et la sollicitation des pouvoirs publics (MJS) pour soulager leur peine financière, conséquence d’une professionnalisation d’un football par la Issaba de l’ancien système

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité