AlgerieLes Infos

ALG : Les dégâts du dégagisme

BOTOLA

A l’image des ultras de l’Olympique de Marseille en France qui s’en sont pris au camp d’entraînement de l’OM, de seudosupporters du MC Alger ont saccagé le siège social de la première entreprise africaine, la Sonatrach, à Hydra ! Les images d’une horde de voyous, venus pour casser, ont vite fait le tour de la Toile. Leur revendication ? Le départ de l’actionnaire majoritaire du club, la Sonatrach ! Plus qu’un non-sens, une provocation et un pied de nez à l’écrasante majorité des clubs qui quémandent, depuis des années, la prise de contrôle de leurs équipes par de grands Groupes industriels publics.

Simple coïncidence ou volonté délibérée d’imiter les supporters phocéens ? L’enquête toujours en cours doit le dire. Mieux, elle doit surtout déterminer les commanditaires de cette descente et faire la lumière sur les desseins d’un tel déferlement de violence. Mardi, dans la journée, l’ancien président du MC Alger, Omar Ghrib, qui a fait du retrait de la Sonatrach, du vieux club algérois son cheval de bataille, a été entendu par les enquêteurs. Une affaire prise très au sérieux par les autorités, tant le timing et les revendications (à quelques jours du second anniversaire du mouvement populaire) ne semblent pas relever du hasard.

Mais au-delà de toutes les considérations extra sportives, ce précédant rappelle la nécessité, voire l’obligation d’assainir un secteur aussi vital et sensible que le mouvement sportif national. Les mêmes causes produisant immanquablement les mêmes effets, la répartition des actes de vandalisme, du même genre ailleurs, n’est pas à exclure. Tant qu’une gestion irrationnelle et inéquitable des transferts financiers par l’État vers des sociétés sportives en situation de faillite continue, plus le double fléau violence et corruption se renforce. Le « dégagisme général » prôné par certains doit d’abord s’appliquer à ceux qui ont échoué, volé, enrichi… et créé un climat d’instabilité. Les entreprises étatiques ont toujours été et resteront les principaux bailleurs de fonds, des fonds qui font oublier à beaucoup d’où ils viennent !

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité