Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Le show Amar Bahloul à Beur TV

NAZIM BESSOL

Le président de la Ligue d’El Tarf, membre du Bureau fédéral de la FAF est venu mettre les points sur les « I » dans différents supports médiatiques. Il était lundi l’invité de la chaîne « Une» de la Radio nationale où il a évoqué une «intervention historique» du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, dans les jours à venir avant de participer mardi soir au plateau de Beur TV. Faisant preuve d’une maîtrise parfaite des dossiers et des différents chantiers de la Fédération algérienne de football, le membre de la commission des affaires juridiques et des associations nationales de la CAF, a regretté l’utilisation abusive à des fins subversives de certains symboles de pays, dont la glorieuse équipe du FLN.

« Qui peut prétendre écarter ces révolutionnaires ? Les membres de l’équipe du FLN, – ndlr]. C’est impossible. On peut tolérer ou passer sur certaines rumeurs, mais jamais qu’on utilise la révolution algérienne et ses représentants, pour nous attaquer. La révolution appartient à tout le monde et surtout à ceux qui l’ont faite. On se doit de les glorifier et non les utiliser pour régler des comptes. », peste Amar Bahloul. Avant de revenir sur la campagne de dénigrement dont l’objet est la FAF, Amar Bahloul n’a pas hésité alors à paraphraser le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, « les trains qui arrivent à l’heure n’intéressent personne », a indiqué le natif d’El Tarf, pour faire le parallèle entre le fossé qui existe entre les réalisations de la FAF et les traitements médiatiques qui en sont faits.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité