AlgerieLes Infos

ALG : Le MJS s’est-il tiré une balle dans le pied ?

-DjO.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports algérien a pris une décision, qui risque de poser des problèmes au football national à l’avenir ( sur notre photo, à gauche le président de la FAF, Zetchi Kheïreddine, à sa droite le MJS, Sid Ali Khaldi). En effet, le MJS refuse de modifier la loi fondamentale de la FAF pour se mettre en conformité avec les statuts de la FIFA avant le tenue des élections, prévues au mois de mars prochain. Le ministre Sid-Ali Khaldi a confirmé, par une déclaration officielle, son refus de modifier quoique ce soit et ce sera au prochain Bureau Fédéral élu qui effectuera les changements. La Fédération algérienne de football (FAF) avait contacté le ministère des Sports pour modifier la loi fondamentale à la demande de la FIFA devant l’Assemblée générale avant de passer à une assemblée élective. D’ailleurs, une correspondance avait été adressée à la FAF par l’instance mondiale où il était clairement mentionné qu’il n’y aura pas d’élections avec les anciens statuts. Le MJS s’est-il tiré une balle dans le pied ? Le Bras de fer entre le MJS et la FIFA est engagé. La composante du Bureau Fédéral de la FAF s’est lave les mains.

-DjO.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité