AlgerieLes Infos

ALG : Le MJS menace la FAF et … défie la FIFA (Yanis.B)

Yanis.B

Le bras de fer continue et selon le quotidien Liberté, le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi est de nouveau revenu à la charge et a menacé la Fédération Algérienne de Football d’application la législation sportive en vigueur, soit le retrait de la délégation de gestion de la FAF et installation d’un Comité transitoire chargé d’organiser les élections. “Tout en vous rappelant que le mandat de l’actuel bureau fédéral arrive à terme le 20 mars prochain, je vous prie de bien vouloir communiquer dans les plus brefs délais les dates des deux assemblées générales, ordinaire et élective, tout en respectant l’intervalle de 15 jours », souligne le ministre qui défie également la FIFA.

Cette dernière a déjà adressé deux correspondances à la FAF, concernant l’obligation d’amender les statuts avant les élections. La première, le 16 octobre 2020, la seconde, datée du 12 février dernier. Quant à la FAF, présidée par Zetchi Kheïreddine, elle a adressé plusieurs demandes pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire afin d’amender les statuts de la FAF conformément aux orientations de la FIFA. Mais, Sid Ali Khaldi qui semble en faire une affaire personnelle, a répondu par un niet catégorique le 8 juin 2020 à travers une circulaire ministérielle interdisant toute modification des statuts avant la fin des mandats olympiques.

De source proche de la FAF, celle dernière ne désire pas aller au clash avec l’autorité de l’Etat et tente vainement d’interpeller les hautes autorités devant les dangers que représente pour le football national l’ organisation des élections avec les anciens statuts. Pour cette source, il y a une tentative de destabilisation, avant l’arrivée d’une nouvelle équipe gouvernementale issue des élections législatives en juin prochain.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité