AlgerieLes Infos

ALG: MJS vs FAF-FIFA, un bras de fer inutile !

ABL

On en est aux susceptibilités ? Le ministère algérien de la jeunesse et des sports ne donnerait pas son feu vert pour une assemblée générale extraordinaire de la FAF tout simplement parce qu’il a été accueilli, lors de sa visite au Centre national des sports par un membre du Bureau fédéral et non par le président de l’instance fédérale. L’information a été publiée par un journal de la place qui mène, depuis plusieurs mois une campagne déstabilisatrice contre la FAF. Pour l’opinion sportive, il n’y a rien de surprenant, elle sait que l’Observatoire du Sport alimente discrètement, certains médias qui n’ont pas encore fait leur deuil du départ de l’ancienne direction, avec aux commandes durant une vingtaine d’années, de Mohamed Raouraoua.

L’objectif recherché est de pousser le MJS à refuser à la FAF, l’organisation d’une Agex qui aura pour seul point à l’ordre du jour la mise en conformité de ses statuts avec ceux de la FIFA. Pourtant, c’est-là une directive, non négociable, de l’instance de Zurich imposée à toutes les fédérations nationales. Elle leur demande de lui transmettre le procès-verbal de l’AGEx avec copie des (nouveaux) statuts amendés et approuvés ainsi que le code électoral avant la tenue de l’assemblée générale élective qui aura lieu dans trois ou quatre mois. A l’évidence, le MJS devrait faire preuve de sagesse et gagnerait à éviter un bras de fer avec la FAF et la FIFA. Ce n’est vraiment pas dans l’intérêt du football national et … l’Algérie à d’autres défis à relever.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité