AlgerieLes Infos

ALG : Le MJS en appelle au respect des règlements … (AB. Lahouari)

AB. LAHOUARI

Devant le conflit qui risque de s’éterniser entre le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, et la majorité des membres du Bureau fédéral, dont les deux vice-présidents, Amar Bahloul et le docteur Yacine Benhamza, (notre photo) des voix s’élèvent pour demander l’arrêt des « hostilités » et pointent du doigt « deux vieux chevaux de retour (ndlr- l’ex-MJS, Mouldi Aïssaoui et Rachid Gasmi) qui profitent de l’inexpérience du président de la FAF pour le mettre sous « tutelle » et influencer ses décisions, dans un esprit revanchard », comme le souligne en substance, le quotidien l’Expression et les réseaux sociaux.

Il suffit peut-être de s’intéresser sur l’itinéraire de la composante des membres du Bureau fédéral de la FAF au sein de la famille du football, pour avoir une idée sur la question. Il y a ceux qui ont une longue expérience du football algérien et qui continuent à le servir, en battant le pavé tous les jours, y compris
les week-ends. Ceux-là sont dans l’activité. On les voit dans les stades de leurs wilayas. Et … ceux qui apparaissent comme par enchantement, à la veille des élections pour se faire élire. Ceux-là jouent selon leurs intérêts « et sont dans le bling-bling. Bien souvent à la retraite, ils comptent sur quelques soutiens
extérieurs et se sont spécialisés dans le jeu des coulisses. Ils disparaissent parfois des radars lorsqu’ils ne bénéficient pas de quelques voyages d’agrément.

Devant cette situation, les représentants de majorité des membres du Bureau fédéral ont eu comme recours, le boycott de la réunion. Ainsi, ils voulaient attirer l’attention du MJS sur « les dérives réglementaires » du président de la FAF, son comportement « irrespectueux » et la non-application de
son programme et bien plus encore… Ils se disent écartés des centres de décisions, alors qu’ils détiennent au niveau de la FAF des Commissions « stratégiques », comme celle des Finances. Une fronde qui n’a pas
échappé au MJS dont c’est la première crise au sein du Mouvement Sportif National, depuis son installation. Dans l’urgence, il en appelle à l’apaisement que la famille du football souhaite dans le strict respect des règlements qui régissent la gestion de cette discipline. Son message sera-t-il entendu ?
AB. LAHOUARI

LE + D’INFOS
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdelaziz Sebgag, en visite officielle à Oran en compagnie du Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a chargé son Secrétaire général de recevoir les deux vice-présidents de la FAF, Amar Bahloul et Yacine Benhamza, pour s’enquérir de la situation.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité