Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Le MJS dit non au report des AGEX après les JO

AB LAHOUARI

Ce n’est pas un secret de Polichinelle ! Les fédérations sportives nationales, tout comme le COA disposent d’un mandat olympique de quatre ans dont le renouvellement se tient le lendemain des Jeux Olympiques. Certaines d’entre elles souhaitent le report des assemblées électives, tel le président de la fédération d’Escrime, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui qui a déclaré à El Moudjahid : « il est logique de décaler l’opération de renouvellement des instances. Le report des Jeux Olympiques a déclenché un décalage à tous les niveaux, on est obligé de suivre. C’est une situation exceptionnelle à laquelle on doit s’adapter. Je pense que la question va être prise en considération par la tutelle, qui tranchera dans les jours à venir. Ces propos sont également relayés par Abdelhakim Fin, président de la Fédération algérienne d’athlétisme : « C’est une situation exceptionnelle. Il faut donc des mesures exceptionnelles. Il faut que le ministre de la Jeunesse et des Sports se penche sur la
question et tranche pour une prolongation. Le mandat olympique s’achève au lendemain des Jeux. C’est ça le principe. Il ne faut pas tenir compte du nombre d’années. » Cette démarche semble ne pas avoir trouvé d’échos, puisque le Directeur des Sports du ministère de la Jeunesse et des Sports, Nadir Belayat, a opposé une fin de non-recevoir. Toutefois, le débat reste ouvert d’autant que le Comité Olympique Algérien ne semble pas pressé d’organiser une assemblée générale élective pour élire le successeur de Mustapha Berraf, alors que les statuts la prévoient sous quarante-cinq jours.

AB LAHOUARI

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité