AlgerieLes InfosMaghreb

ALG : Le Mauritanien Yali saigne le Nasria

Le verdict de l’affaire du Mauritanien, Mohamed Yali Delahi contre le Nasr d’Hussein-Dey porté à la FIFA est tombé. Le club algérois devra payer la bagatelle de 3 milliards, 675 millions de centimes, l’équivalent de deux années de contrat que les dirigeants du NAHD ont refusé de payer. Ils estiment que le joueur a été blessé avec sa sélection nationale et les responsables de la FIFA n’ont pas pris cela en considération. Par ailleurs, en plus de la somme citée ci-haut, la direction du Nasria devra s’acquitter d’une taxe de l’ordre de 5% pour le retard du payement du joueur. C’est donc un coup dur pour les Sang et Or qui ne s’attendaient pas du tout à ce verdict surtout qu’ils ont tout fait pour arranger les choses à l’amiable. Ils étaient disposés à discuter avec son manageur tunisien. Toutefois la direction du club devrait présenter un recours dans les plus brefs délais pour annuler la sanction. Les dirigeants devraient présenter un dossier où ils prouveront que le joueur était blessé pour une longue période et qu’il devait donc être payé par la sécurité sociale et non par le club puisque toute sélection doit assurer au préalable ses joueurs. Il s’agit pour eux d’une injustice flagrante (encore !!!) de la Commission de la FIFA qui semble avoir dans le viseur le football algérien.

Tags
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité