AlgerieLes Infos

ALG : Le grossier mensonge de Raouraoua sur Yahi

ABL

Devant l’échec, la veille, de sa tentative de mobiliser les membres de l’AGO pour rejeter le bilan moral et financier de la FAF, l’ex-gestionnaire de l’instance fédérale durant une vingtaine d’années, Mohamed Raouraoua (à droite de notre photo) a fait dans la diversion. Ainsi, il a déclaré que le Président du club chaoui, d’Oum Bouaghi, Abdelmajid Yahi ( à gauche de notre photo) ne peut pas présider la Commission électorale. « On a mis un président de la commission électorale qui était radié à vie. Dans les statuts de la FAF et de la FIFA, la corruption est imprescriptible. M. Yahi a été radié à vie, il a été réhabilité et aujourd’hui on le nomme président de la commission électorale. On aura tout vu ». Sauf que Yahi qui entretenait des rapports exécrables avec lui avait été sanctionné lors de l’un de ses mandats et blanchi par le TAS algérien puis gracié par la FAF. Depuis son éviction de la FAF en 2017, Mohamed Raouraoua qui est résidant en partie, en Arabie Saoudite où il est employé à l’Union Arabe de Football (UAFA) avait mené une campagne de déstabilisation contre son successeur Kheireddine Zetchi.

A signaler que les 100 membres de l’AGO ont adopté le bilan moral (96 pour, 2 contre et 2 abstentions) et financier (86 pour, 10 contre et 4 abstentions).

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité