AlgerieLes Infos

ALG : Le COA provoque la colère et la gêne

Mohamed Malik

L’annonce il y a quelques jours par le Comité olympique algérien de l’attribution de la médaille du mérite olympique au joueur d’origine algérienne du Real Madrid Karim Benzema a soulevé un véritable tollé dans les milieux sportifs algériens. En effet, nombreux sont ceux qui ont dénoncé cette action populiste maladroite qui dégrade la valeur de la médaille du mérite, normalement destinée aux grands sportifs algériens qui ont offert au pays sacres, joies et bonheur inestimables. Pourquoi alors Benzema et maintenant, surtout lorsqu’on connaît les échanges qu’a eu ce joueur avec la Fédération française de football et l’affaire de la sextape relancée il y a si peu. Bien qu’adulé et respecté par les algériens compte-tenu de ses performances sportives et son attachement à l’Algérie, cela ne fait pas de Benzema un candidat à une telle distinction ou un Che Guevara d’une cause noble. De plus, le fait que l’actuel meilleur buteur du Real soit jeté en pâture par rapport aux réactions tout à fait légitimes de l’opinion algérienne, cela va également créer une gêne voire une situation incommodante pour l’intéressé qui, au fond, n’a rien demandé. Le COA ferait mieux de s’occuper de tous ces admirables sportifs algériens qui se sont sacrifiés pour l’Algérie, mais qui, aujourd’hui, vivent soit dans la précarité ou ont des problèmes de santé nécessitant une aide sérieuse et hommage retentissant. Et de récupérer les médailles distribuées aux membres de la Issaba qui croupissent en prison.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité