Les InfosMaghreb

ALG : La NR dénonce le jeu malsain du 360.ma (RS)

RS

Le Maroc, à travers ses sbires, ne rate aucune occasion pour aller casser de l’Algérien sur un terrain qui n’est pourtant pas «homologué» pour ce genre de partie, écrit Reda B du quotidien La Nouvelle République (NR). « Cette fois, c’est l’envoyé très spécial, du site 360. ma, très spécial lui aussi, de s’en prendre à notre confrère du bihebdomadaire sportif Botola, Nazim Bessol, qui «a fait l’objet d’attaques répétées des valets du Makhzen et de son outil de propagande (…) Si les valets du Makhzen excelle dans la manipulation, dans le mensonge, ils ont fait marche arrière. Ce qui s’est passé lors de la conférence de presse de l’entraîneur national, Madjid Bougherra, à Doha, entre Bessol Nazim et l’envoyé très spécial marocain, a été «revu» par la rédaction de ce pseudo-média marocain qui, au lieu de s’occuper de l’actualité sportive du jour, a pondu des contre-vérités, là où justement les gars du Makhzen excellent pour tenter de salir celui dont «la renommée a dépassé les frontières de par son travail d’investigation (il est l’auteur du scoop mondial sur la CAFgate). Le journaliste de La Nouvelle République a rétabli la vérité et explique alors que la réalité est toute autre. En effet, « L’envoyé très spécial marocain a sollicité une déclaration à Nazim Bessol (…). Devant ce refus, l’envoyé très spécial a tenté de se justifier. « Il travaillait, dit-il, pour la version en arabe du site et qu’il n’était nullement au courant ». Puis, après avoir pris connaissance du contenu de la première attaque de son collègue du Makhzen, contre Nazim Bessol, il s’est montré surpris : « Mais ce que vous avez écrit est la réalité, Fawzi Lekjaa ne peut être ministre, président de la Fédération royale marocaine de football et siéger à la FIFA. Même nous au Maroc, nous le disons !», a-t-il lancé. Comme quoi, les caméléons ne manquent pas au Royaume. –

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité