AlgerieLes Infos

ALG : La FAF, un modèle de gouvernance

BO

« Nous vous faisons part de trois propositions, à vous de vous mettre d’accord », a indiqué le président de la Fédération algérienne de football, Kheiredinne Zetchi (notre photo), aux représentants des 17 clubs de L1 sur 20. Il a une nouvelle fois placé la balle entre les mains des acteurs du football, une démarche inclusive et participative qui fait ses preuves et qui octroie aux décisions prises tout le poids de la légitimité et de la responsabilité du plus grand nombre. Les avis sont respectés, discutés et finalement tranchés par les acteurs eux-mêmes, une approche horizontale qui tranche avec « les années de plomb » où l’Assemblée Générale de la FAF et les multiples réunions, lorsqu’elles étaient provoquées, ressemblaient à une simple chambre d’enregistrement. Cela s’appelle la démocratie participative qui commence à faire des adeptes en Afrique. Finalement les clubs ont opté pour un championnat en 38 journées alors qu’ils avaient le choix pour trois options.
– BO

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité