AlgerieLes Infos

ALG : La FAF fustige ses détracteurs

ABL

La FAF ne lâchent rien contre les manipulateurs qui l’ont accusés d’avoir « trahi » la cause Sahraouie alors qui veulent s’en servir pour la destabiliser. Elle a réagi par un communiqué dans lequel, elle s’insurge contre les mensonges proférés par certaines parties contre le Président Zetchi Kheïreddine.

« Malgré le communiqué de la Fédération algérienne de football (FAF) et les éclaircissements de son président au sujet des travaux de la dernière assemblée générale ordinaire (AGO) de la Confédération africaine de football (CAF), tenue le 12 mars 2021 à Rabat (Maroc) et les graves accusations portées à leur encontre, des parties continuent à utiliser ce sujet pour tenter d’enfoncer les officiels algériens vis-à-vis de la question de la cause Sahraouie.

« A ce propos, poursuit le communique, le Président de la Fédération algérienne de football et les officiels de la fédération tiennent à rappeler qu’ils n’ont pas attendu aujourd’hui pour exprimer leur position ferme et inconditionnelle vis-à-vis de cette cause justement, puisqu’il y a déjà une année ils ont réagi énergiquement et ouvertement à travers un courrier adressé à l’ancien président de la CAF. (en pièce jointe la lettre datée du 16 janvier 2020). »

L’Intance fédérale rappelle que « Bien que n’étant pas qualifiée à cette compétition, disputée dans la ville de Laâyoune occupée, la FAF a exprimé fermement ses positions et a fait l’impasse sur les festivités du 63ème anniversaire de la CAF qui a eu lieu finalement à Rabat».

En conclusion, la FAF souligne que ‘Nul n’a donc le droit de donner des leçons de patriotisme à la Fédération algérienne de football, ni celui du respect des droits des peuples à l’autodétermination, vertus ancrées chez tout algérien ».

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité