AlgerieLes Infos

ALG : La Commission Benhamza et … le fil à couper le beurre ( Nazim Bessol)

Nazim Bessol

La Commission du football professionnel, présidée par le vice-président de la Fédération Algérienne de football, Yacine Benhamza, a tenu une seconde réunion en moins d’une semaine, annonce la FAF. Une réunion qui a regroupé plusieurs noms «ronflants» et qui s’est déroulée cette fois-ci « dans la sérénité et où les échanges ont été riches et fructueux », précise la FAF sur son site officiel. Contrairement à la réunion de jeudi dernier, les douze participants ont fait preuve, cette fois-ci, de plus de retenue, une prouesse qu’il faudrait peut-être saluer (?!). Mais, la véritable question demeure toujours la même : à quoi sert cette Commission et les réunions qu’elle tient, si la Direction Technique Nationale (DTN), chargée de faire des propositions au Bureau fédéral, s’est déjà acquittée de son travail, il y a de cela un mois ? Cette dernière, comme à son habitude, a présenté à l’organe exécutif de la FAF trois variantes, tout en détaillant les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles. Mieux, elle a fait part de ses préférences, comme l’été dernier lorsqu’elle avait fait ses présentations, avant que les clubs, en toute démocratie, n’optent pour un championnat à 38 journées, avec 20 clubs.

Naturellement, comme il fallait s’y attendre, les deux réunions de la Commission du football professionnel n’ont rien apporté de nouveau sous les tropiques. Ce sont les mêmes propositions préparées de la DTN, présidée par Ameur Chafik, qui ont été discutées avec des personnes plus ou moins légitimes, selon les cas. Aucune nouvelle proposition n’est venue s’ajouter à celles qui existaient déjà, malgré la «richesse» des participants, venus des quatre coins du pays, avec ce que cela suppose comme dépenses. Il faut reconnaître que la Commission présidée par Yacine Benhamza, a fait preuve, cette fois-ci, d’une grande sagesse et fini par se ranger derrière la solution préconisée par l’ancien Bureau fédéral de Zetchi Kheïreddine et la Ligue de football professionnel (LFP) de Abdelkrim Medouar. Elle consiste en un championnat avec un seul groupe de 18 équipes et 34 journées. Tout ce qu’il y a de plus classique et aux normes des standards internationaux a déjà été mis sur les rails l’été dernier.

Seulement, il y a lieu de signaler que la DTN, autorité technique, représentée par son adjoint, Benaouda Abdelkrim, a fixé une condition pour la bonne exécution de son plan à 18 équipes : L’engagement des clubs à disputer six matchs par mois afin de terminer le championnat au plus tard le 30 juin. Le reste, tout le reste n’est que bavardage et visibilité médiatique.

NAZIM BESSOL

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité