AlgerieLes Infos

ALG : La Com’ de la FAF tributaire de Salah-Bey Aboud (Lafordasse)

LAFORDASSE

Les mois passent et les tares de la Fédération algérienne de football (FAF) s’accumulent et se font jour. Alors le candidat devenu président, Charaf-Eddine Amara avait promis monts et merveilles, notamment en matière de communication avec une nouvelle : «… stratégie de communication a pour principe la transparence, la collaboration et la modernité » ; et notamment la « Réorganisation du département Communication avec la nomination d’un porte-parole qui entretient un relationnel privilégié avec les journalistes et la presse sportive». Trois des sept points annoncés dans le programme. Le constat en cette fin d’année est bien pauvre. Mis à part le recrutement de Mehdi Zentar, à grand frais, comme directeur du Marketing et de la Communication, la révolution promise est toujours dans les tiroirs. Mieux, la Fédération, qui a annoncé jouer la transparence, se retrouve à user de pratiques dignes de l’ex-URSS en matière de communication. La contamination du président de la FAF, annoncée pourtant par plusieurs médias dont la chaîne 1 de la Radio nationale, est un sujet tabou.

Le report des Assemblées générales des différentes Ligues, au mois de novembre dernier, a fait l’objet d’un embargo et a valu à l’ancien président de la Ligue Inter-Région (LIRF), Youcef Belmedjbar, coupable d’avoir publié un communiqué des réprimandes de la part du président de la FAF en personne. Lundi dernier, alors que la délégation ralliait Doha pour le stage précompétitif, les réseaux sociaux s’enflammaient autour des cas de contamination de certains joueurs, sans que la FAF n’apporte la moindre précision afin d’apaiser les tensions et la polémique. Salah-Bey Aboud, injoignable du fait de son voyage à Doha, personne à Dely Ibrahim n’était en mesure d’avoir la bonne information. 24 heures se sont alors écoulées avant que le chargé de la Communication de l’équipe nationale ne soit en mesure d’apporter les précisions nécessaires sur le site de la FAF. Une situation qui pose problème et qui soulève de nombreuses interrogations sur ce qu’on appelle le département de Communication de la FAF et son efficacité ! –

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité