AlgerieLes Infos

ALG : Enfin un miracle de Madame Soleil et sa boule de cristal

AB LAHOUARI

La Fédération allemande de football (DFL) a décidé d’aider les clubs au bord de la faillite et si l’un d’eux se retrouve en cessation de paiement, le retrait de 9 points ne serait pas appliqué. Aucun média allemand n’a crié au non-respect des règlements et encore moins solliciter la FIFA pour condamner la DFL. Bien au contraire, ils ont applaudi cette décision. Quoi de plus normal ! Ne dit-on pas qu’a situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ?

En Slovaquie, le club du MSK Zilina, sept fois champion du pays, la dernière fois en 2017 a licencié 17 joueurs qui n’ont pas accepté une réduction de salaires de 80% durant la pandémie du Coronavirus. Puis, il a déposé le bilan pour « cessation de paiement ». Aucun média n’a réprouvé les dirigeants, et il appartient désormais, à la justice de traiter ce dossier. Quoi de plus normal ! Ne dit-on pas qu’a situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ? De tels exemples pullulent.

En Algérie, il y aura toujours des esprits chagrins qui iront à contrecourant, pour blâmer avec vigueur de telles actions, tout simplement parce qu’ils sont incapables de faire leur deuil sur la gestion catastrophique du football national de l’ancienne direction de la FAF. Tout comme les actionnaires qui n’iront pas au dépôt de bilan, malgré le fait que la majorité d’entre eux ont depuis longtemps mis leurs sociétés sportives en faillite et n’ont jamais voulu ouvrir le capital du club, ni injecter un plus d’argent.

Ils attendent avec impatience, la fin de la saison pour vendre leurs actions aux entreprises nationales (publiques ou privées) alors qu’elles valent des cacahuètes ou encore des prêts qu’ils auraient accordés (sic). Ce qui a fait dire à des spécialistes de la question : « Ce sera du jamais vu ! Ils vont
réaliser le coup du siècle alors que c’est l’État depuis l’instauration du professionnalisme qui n’a eu de cesse d’injecter des sommes considérables pour les maintenir en vie.»

Toutefois, il faut le reconnaître (sic), cette semaine un miracle s’est produit. Madame Soleil a joué au patriote. Vrai de vrai ! Sa boule de cristal a décidé de ne pas attaquer la Fédération Algérienne de Football auprès de la FIFA. En effet, las d’attendre des sanctions de l’instance internationale sur les soi-disant « transgressions des règlements » par le Bureau fédéral, elle en a appelé à l’intervention du Ministre de la Jeunesse et des Sports, zappant dans la foulée le Tribunal du Sport. N’est-ce pas qu’il est fort le café !

AB. LAHOUARI

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité