Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Bienvenue aux arnaqueurs financiers de tous bords ! (AB. Lahouari)

ABL

L’odieuse campagne mensongère contre Zetchi Kheïreddine continue malgré le fait qu’il ait décidé de ne pas briguer un second mandat. Les issabistes et leurs relais cherchent à salir l’honorabilité et la crédibilité de l’homme qui a réhabilité le football algérien en quatre ans, à travers des réformes qui sont appelées à être poursuivies. Et aussi et surtout de priver le Bureau Fédéral du quitus pour empêcher un de ses membres à se présenter à la présidence de la FAF et l’œuvre salvatrice et barrer la route aux usurpateurs du football algérien.

Après les braconniers du Droit, voici venu, le temps, des arnaqueurs financiers de tous bords, dans les supermarchés que sont devenus certains médias. Ils pratiquent le «phishing » (hameçonnage) pour mieux semer le trouble à partir du bilan financier de la FAF (et non du bilan moral), qui sera présenté lors de l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO), aujourd’hui, au Sheraton. Ils ont axé leurs attaques en maquillant des chiffres, heureusement, sans pour autant convaincre l’opinion sportive, fatiguée d’être manipulée.

Certes, l’AGO est dans son rôle pour relever ce qui lui paraissait discutable, d’autant que ses membres ont été mis dans les meilleures conditions pour en débattre. Ils ont reçu les bilans, moral et financier, dans les délais, contrairement à l’ancienne direction qui, durant une vingtaine d’années, le distribuait, la veille ou le jour même de l’AGO. Plus encore, le gestionnaire de l’époque, faisait la lecture à dix minutes de la pause déjeuner. Une technique bien rôdée. Si c’est un vendredi, le couscous garni était assuré (sic).

Des informations étaient tenues top secret ! Ainsi, la majorité de l’AGO n’était pas informée sur les millions de dollars (la quote-part en devises) que l’ancienne direction de la FAF avait demandé qu’ils restent au « chaud » siège de la CAF, au Caire, et qui ne sont pas rentrés en Algérie. Ou encore, le million de dollars perçu par le Bureau d’études chargé des plans du virtuel l’hôtel … Ou encore, bien d’autres dérives. De tout cela, naturellement, on ne le saura que bien plus tard, sous le sceau du « il ne faut pas le dire. Ils sont encore puissants ».

Aujourd’hui que la date butoir pour les interventions sur les bilans, moral et financier, est dépassée (31 mars), on croit savoir que seul le sulfureux président de la JS Saoura, Zerouati Mohamed ( à droite sur notre photo, soutenant un cinquième mandat de l’ex-Président Bouteflika) , a saisi l’instance fédérale. Il a le mérite d’avoir parcouru les documents. Seulement voilà, il a fait des remarques (et seulement des remarques) sur l’approvisionnement en essence des voitures de service. Mais, pour la petite histoire, il ne s’agit pas d’essence mais de Gasoil. Les membres de l’AGO auront certainement droit, comme leurs confères, à la démocratie participative qui a fait la force du BF, une réponse appropriée.

La dernière avant que le président Zetchi Kheïredinne ne prenne un congé bien mérité et que l’on ne remerciera jamais assez d’avoir donné du bonheur à des millions d’Algériens. – AB Lahouari 

LE + D’INFOS

Ce que les arnaqueurs financiers de tous bords ne disent pas, c’est que le bilan financier a été certifié par un commissaire aux comptes qui a toute latitude, s’il le souhaite,
de porter l’affaire devant la justice, devant les commentaires qu’il juge outrageant. – BO

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité