AlgerieLes Infos

ALG : Amar Bahloul droit dans ses bottes

MALIK. M

A l’instar de certaines Ligues qui n’ont pas encore finalisé leur processus de renouvellement, la Ligue régionale de football d’Annaba qui regroupe quatre Ligues de wilaya, celles d’Annaba
bien entendu, mais également Guelma, Souk Ahras et Tébessa, s’apprête à passer à l’acte, le 12 janvier prochain.

Deux candidats sont en course : Redouane Bouchareb, le président du club de l’USMB El Bouni, et Amar Bahloul, président de la Ligue de football de la wilaya d’El-Tarf et membre du
Bureau fédéral. Deux candidats qui s’adonneront à l’exercice des urnes pour succéder au défunt Ahmed Bembrek dont la disparition, en juin dernier, a suscité une cabale acharnée et honteuse contre Amar Bahloul, orchestrée par les coalisés.

A l’époque, l’affaire avait fait beaucoup de bruit, notamment à travers certains relais de presse connus également pour leur hostilité à Bahloul et à la Fédération algérienne de football. Ces derniers jours, le même cercle semble avoir été, de nouveau, actionné depuis les bords du lac d’Enghien. Amar Bahloul, cible privilégiée, reste pourtant droit dans ses bottes et trace son chemin. Fort du soutien et de la confiance de la famille du football de la région, rien, absolument rien, ne peut l’empêcher de se présenter à la présidence de la Ligue régionale de Annaba, s’il en a l’envie et l’ambition.

Face aux attaques de plus en plus nombreuses, Amar Bahloul, comme pour mesurer sa popularité et répondre subtilement à ses détracteurs, n’a pas hésité à se rendre dans la localité d’El Bouni, fief de Redouane Bouchareb, son concurrent. Il y a été chaleureusement reçu par les autorités et les responsables locaux. Bahloul a tenu également à transmettre aux services compétents des documents publiés sur des sites bien connus, attisant la haine et la discorde entre les enfants d’une même région. Une initiative susceptible d’entourer le prochain scrutin de toutes les garanties et d’éviter que des personnes mal intentionnées viennent semer le trouble.

Il est temps que la voyoucratie dans le football soit combattue et bannie définitivement, y compris ces pratiques malsaines par médias interposés. Quant à l’élection de la LRFA, que le meilleur gagne en toute démocratie et fair-play.
MALIK.M

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité