AlgerieLes Infos

AFR : L’Algérie égale le record de la Côte d’Ivoire ( Djamel.O)

-DjO.

L’équipe d’Algérie a égalé le record de la Côte d’Ivoire avec une série de 26 matches sans défaite après sa difficile victoire devant le Mali (1-0), dimanche soir, au stade Mustapha Tchaker de Blida. Avec un onze de départ complètement remodelé, Belmadi a aligné l’équipe titulaire en présence du capitaine, Riyad Mahrez. Malgré cela, l’équipe d’Algérie a éprouvé de réelles difficultés face à une très bonne équipe malienne, bien organisée. D’ailleurs, les Aigles du Mali n’ont pas laissé les Algériens développer leur jeu et les Verts avaient du mal à trouver les atouts offensifs, à l’image de Mahrez, Belaïli ou autre, Bounedjah. On peut même dire que l’équipe algérienne n’a pas été dangereuse et au contraire, c’était les Maliens, qui avaient créé quelques occasions, difficilement dégagées par les défenseurs. Mandi et Benlamri devaient montrer beaucoup de vigilances devant des joueurs comme El-Bilal Toure ou encore Lassana Coulibaly. La seule véritable occasion de la première mi-temps pour les Algériens était ce coup-franc de Mahrez, difficilement dégagé en corner par le gardien de but, Djigui Diarra, à la 28e minute. Les Maliens ont remporté la bataille du milieu de terrain en gagnant pratiquement tous les duels, ce qui explique une première période à mettre aux oubliettes pour les Verts.

Mahrez est passé par là

En deuxième période, Belmadi n’a pas cessé de donner des consignes à ses joueurs et ses intentions étaient bien offensives en faisant incorporer Slimani à la place de Boudaoui. Dès le début, les Verts ont porté le danger dans le camp malien et encore une fois sur coup-franc, Belaïli a trop tergiversé pour reprendre le deuxième ballon. Cependant, les Verts étaient exposés aux contre’attaques maliennes et El-Bilal Touré a donné des sueurs froides à M’Bolhi en reprenant de la tête un centre d’un partenaire. Heureusement pour les Algériens, le ballon a frôlé le poteau gauche des Verts (51e). Il a fallu le coup de génie du capitaine Mahrez, à la réception d’une belle passe de Belaïli, pour lober le portier du Mali et ouvrir le score (57e). Bounedjah a failli inscrire le deuxième but, mais n’a pas bien ajusté sa reprise de la tête dans le temps additionnel.

Djamel O.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité