AfriqueCAFLes Infos

CAF : La grosse ficelle d’Omari et Lekjaa a échoué

ABL

La grosse manœuvre était trop visible et notre site l’avait dénoncée. Les candidatures à la présidence de la CAF, du Mauritanien Ahmed Yahya et du Sud-Africain Patrice Motsepe mise en veilleuse par la Commission de gouvernance a fait réagir la FIFA. Le Comité d’Urgence (téléguidé par les deux hommes forts de l’instance africaine, Le président par intérim, le Congolais Constant Omari et son second le Marocain Faouzi Lekjaa) dont on sait qu’il a inspiré la Commission de gouvernance a aussitôt pondu un communiqué pour prendre ses distances.

«La Commission de Gouvernance de la CAF devra soumettre, à la Commission de Contrôle de la FIFA, les candidatures reçues pour le Poste de Président de la CAF, étant entendu que le Président de la CAF a vocation à devenir le Vice-Président de la FIFA», a indiqué le Comité d’urgence et d’indiquer que « la Commission de Gouvernance de la CAF devra déterminer, avec la Commission de Contrôle de la FIFA, une date d’officialisation dans les plus brefs délais, de la liste définitive de tous les candidats à toutes les élections à savoir : membres du Comité Exécutif, membres Conseil de la FIFA et Président de la CAF.»
A signaler que de plus en plus de fédérations nationales demandent à ce que l’AG élective de la CAF prévue le 12 mars au Maroc se déroule dans un autre pays.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité