Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Le dauphin de Mecherara à la tête de la DNCG

AB. LAHOUARI (IN BOTOLA)

Dans notre dernière édition (dncp – Botola), il était question de la présidence de la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) qui aurait été attribuée à Kouadri Belkacem (financier et auditeur, ancien cadre du ministère des Finances). Botola s’est fié à la liste publiée sur le site de la FAF dans laquelle Kouadri Belkacem était placé en première position. Et comme son parcours au sein d’une haute institution de l’Etat lui permettait d’occuper ce poste, alors l’erreur a été commise et l’on présente les excuses aux lecteurs.

En fait, à la suite de l’installation de cette structure par le président de la FAF, Zetchi Kheïredinne, c’est plutôt Abdouche Reda qui est sorti du chapeau de prestidigitateur. Par un tour de passe- passe «magique» ? Il semble que non ! Que s’est-il passé ? Il s’avère que Zetchi respectueux des textes a quitté la salle des réunions en demandant aux membres de la DNCG de désigner, de choisir ou d’élire un président pour piloter cette structure. Et la désignation s’est portée sur l’ancien administratif de l’USM. Alger, bien au fait des règlements. Mohamed Mecherara l’avait porté dans ses bagages en intégrant la nouvelle
direction de la FAF et tous deux avaient fait équipe avec Mohamed Raouraoua pour lancer le professionnalisme en Algérie avec les résultats que l’on sait.

Il s’agit-là, d’une promotion rêvée pour celui qui risque de devenir, à la longue, le champion de la lutte des places au sein de la FAF et pourquoi pas au sein des instances internationales. Celui qui est considéré comme le dauphin de l’ami de 40 ans, a bien des qualités et des soutiens pour y arriver surtout quand on constate que l’instance fédérale est en train de faire sa mue. Cela dit, les autres membres de la DNCG : Hamaidi Abdelhakim (ancien cadre financier), Guerza Rafik (expert-comptable et commissaire aux comptes), Boussafer Mourad (juriste et secrétaire général de la LFP) et enfin Kouadri Belkacem financier et auditeur, ancien cadre du ministère des Finances) ont toutes les compétences pour mener à bien leur mission. Alors souhaitons-leur, bon vent à la DNCG qui est l’une des seules en Afrique.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité