AfriqueLes InfosMaghrebMAROC

LDC : Une nouvelle saisine du TAS par le Wydad Casablanca ?

ABL

Le feuilleton de la finale de la Ligue des champions 2019, ES Tunis-WA Casablanca, est loin d’être fini. Débouté une première fois par le TAS Lausanne, à la suite de la décision du Comité exécutif de la CAF de faire rejouer la finale (le match avait dans un premier temps été interrompu définitivement à la 60e minute et l’EST déclarée victorieuse), puis par la décision du Jury disciplinaire de la CAF qui a confirmé le sacre de la formation tunisienne, le WA Casablanca a annoncé par la voix de son président Said Naciri sa décision de saisir une nouvelle fois le TAS. Il n’est pas satisfait de la décision de la commission de recours de la CAF qui a une nouvelle fois rejeté sa demande. « Nous allons défendre nos droits jusqu’au bout. Pendant deux mois, nous nous sommes battus contre cette ‘oppression’. L’Espérance ne mérite pas de remporter la coupe de la manière qu’on a vu à Rades », a déclaré Said Naciri. La prochaine étape sera de « renvoyer le cas devant le TAS pour rétablir la justice. » explique-t-il. En attendant, l’Espérance de Tunis reste privée de sa prime de champion d’Afrique des clubs.A qui profite, une telle situation ?

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité