Les InfosMaghrebMAROC

AFR : Faouzi Lekjaa dénonce une CAF « corrompue »

BN

Faouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine (FRMF), et 2e vice-président de la CAF est monté au créneau pour dénoncer la corruption de l’instance panafricaine. Dans sa présentation du bilan moral de la FRMF, Lekjaa est revenu sur la finale de la Ligue des champions de la CAF, ES Tunis – WA Casablanca, pour expliquer que si son instance a perdu le bras de fer engagé avec le club tunisien, c’est parce que la CAF continue de fonctionner avec les vieilles méthodes. « L’Afrique et la CAF continuent de fonctionner selon les mêmes méthodes depuis 30 ans. La corruption est toujours là, il y a une personne bien connue, par sa corruption historique et légendaire, qui utilise l’argent du pétrole et le gaz, la vente de véhicules… et qui continue de polluer le football. J’assume pleinement mes propos et je prends à témoins les personnes qui étaient présentes à la réunion du Caire, en présence de Gianni Infantino (ndlr – président de la FIFA), où’avais parlé de ce fléau. »

Evoquant les participations des sélections de jeunes, le patron du football marocain met les pieds dans le plat en fustigeant le Mali et la RD Congo, même si le président de la Fédération de la RDC n’est autre que Constant Omari, le 1er
vice-président de la CAF et membre du Conseil de la FIFA. « Pour les rencontres de la sélection U17, nous avion pris des joueurs qui n’avaient même par seize ans et demi, les autres équipes ont fait jouer des joueurs de vingt-trois et vingt-quatre ans. Vous vous rappelez de la rencontre des U23 contre la RDC, et le fameux joueur du TP Mazembe, qui évolue en club avec un âge et qui une fois appelé en sélection c’est avec un autre passeport et donc un autre âge ! … L’équipe du Mali que nous avions jouée, n’a pas non plus respecté l’âge, je vous le dis ! Et c’est un problème, il faut voir l’âge réel et non celui porté sur les papiers. Nous avons saisila CAF pour utiliser la technologie afin de déterminer l’âge réel des joueurs et non celui porté sur les papiers. » conclut, le 2e vice-président de la CAF.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité