Eco/MediaLes InfosMEDIAS

AFR : L’audition de Amr Fahmy fait trembler la CAF et … la FIFA

Nazim Bessol (BOTOLA)

La rentrée s’annonce chaude pour le gestionnaire de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad. Interpelé à Paris en juin dernier dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le parquet de Marseille, le 28 mai dernier, pour des faits de « corruption », « blanchiment », « abus de confiance », « recel », « faux et usage de faux » et « association de malfaiteurs » à la suite de la publication en exclusivité par BOTOLA au mois de mars dernier, de documents confidentiels. Il devrait être convoqué dans les jours voire les semaines à venir, selon des sources policières. En effet les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre, ont mis la main sur plus de trois cents pages de documents confidentiels. Documents financiers, voyages, séjours, bon de commandes émis par la CAF… Tout a été enregistré et précieusement archivé par les policiers français, à la suite à l’audition de l’ex-secrétaire général de l’instance, Amr Fahmy, renvoyé en avril dernier par Ahmad Ahmad.

L’ex-secrétaire général avait fait parvenir ces mêmes documents à la FIFA et saisi le comité d’éthique du gouvernement mondial du football. Six mois plus tard, la FIFA, instruit toujours le dossier alors que les policiers de l’OCLCIFF le finalisent avant de saisir le parquet, de Nanterre dédié à ce type d’enquête. La partie qui a trait au voyage inaugural de l’antenne malgache de la CAF, à Madagascar et la liste nominative des invités intéresse particulièrement, les limiers de l’OCLCIFF et le fisc français.Plusieurs personnalités figurant sur cette liste sont porteurs de Passeports Français et soumis donc à l’impôt sur le revenu. Des vérifications, croisement ainsi que des estimations sont en cours afin de s’assurer que ces personnes ont bien déclarés les sommes reçues au fisc français. La FIFA qui a dépêché sa secrétaire générale, Fatma Samoura, à la CAF en tant que délégué général pour l’Afrique suit l’affaire de très près et travaille à préparer la succession d’Ahmad Ahmad dans la douceur, même si plusieurs candidats sont dans les starting-block.

NAZIM BESSOL

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité