AlgerieLes Infos

CAN 2019 : Pour la FAF, le compte y est maintenant !

Red : -BO

Dans nos tentatives de compréhension auprès de certains responsables de la CAF, la multiplication des versions et la fragilité des arguments laissent perplexes, dans la mesure ou plusieurs versions sont servies sous le sceau de l’anonymat. Dans le cas de l’Algérie, pour certains, la somme de 400 000 $ équivaut à la billetterie que la FAF ainsi que les autorités du pays ont acheté pour permettre aux supporters d’assister aux matchs des Verts. Or, selon le cahier des charges de la CAN, cette somme revient au pays organisateur, via le Comité d’Organisation Local (LOC). Nous avons d’ailleurs été témoin des multiples rencontres du président de la FAF, Kheireddine Zethi, avec les responsables du LOC pour ce volet à l’hôtel Marriott Zamalek. Contacté par téléphone, un haut responsable nous explique : « nous nous réunirons dans quelques jours au Caire pour faire le point et avoir une image réelle de l’état des finances et nous aviserons dans la foulée ». Cependant, les primes des compétitions sont censées être budgétisées. Il ne s’agit nullement d’une dépense exceptionnelle à laquelle la CAF doit faire face. La FAF a saisi la CAF pour ses états financiers, la réponse du cabinet de Fatma Samoura, n’a pas tardé. Les 400.000$ amputées, représentent l’avance octroyée par la CAF à l’ensemble des équipes qualifiées pour la phase finale de la CAN, selon une source fédérale. Reste à éclaircir le cas du Nigéria et la Tunisie pour qui l’argument de la billetterie ne tient pas, dans la mesure où les deux pays n’ont certainement pas fait venir à l’image de l’Algérie plus de 20 000 supporters au Caire.

– BO

 

Tags
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité