Eco/MediaECONOMIELes Infos

CAF : Ahmad Ahmad de nouveau désavoué

Red - NB

Le gestionnaire de la CAF, Ahmad Ahmad n’en finit plus de prendre des tacles. Le dernier en date après la gifle du TAS Lausanne concernant la finale de la Ligue des champions, concerne les droits télés des éliminatoires de la Coupe du monde. Après avoir annoncé la décentralisation des droits télés, lors de l’assemblée extraordinaire de la CAF à Sharm el Sheikh, en présence du patron du football mondial Gianni Infantino ; Ahmad Ahmad, commence à s’habituer à être censuré. En effet, en septembre 2018, en marge de la 12e Assemblée extraordinaire de la CAF sur les bords de la mer Rouge, Ahmad Ahmad avait soumis la question de la décentralisation des droits télés à son assemblée générale qui a adopté la motion à la majorité. Un peu moins d’un an, c’est la FIFA qui vient remettre en question cette décision et soumet aux 54 associations membres un « mandat » pour la commercialisation des droits des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 et celle de 2026, de la zone Afrique. Une centralisation que la FIFA souhaite faire passer sous les signe de l’assistance demandée par la CAF ! Une assistance toujours pas définie ni délimitée puisqu’elle semble pouvoir toucher tous les domaines, alors qu’il était initialement question d’un simple audit, puis une assistance avant que ça ne soit carrément une prise de contrôle effective par Fatma Samoura. Loin de la sémantique, une chose est pour le moins sûre : Ahmad Ahmad a perdu toute la légitimité issue des urnes en 2017 et les deux ans de mandat restants -s’il n’est pas empêché dans les mois à venir par la police française- s’annoncent long, très long pour l’institution.

Tags
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité