AlgerieLes Infos

ALG : Les loups sont toujours dans le bois

Red - Malik Mohamed

Profitant d’une sortie protocolaire ratée de la part de la présidence de la République, lors de la cérémonie de remise de la médaille du mérite national aux joueurs et aux staffs de l’équipe nationale, qui s’est déroulée samedi au Palais du peuple à Alger, les «loups» qui n’ont cessé de s’acharner et de hurler depuis le 20 mars 2017, date de l’élection de Kheireddine Zetchi à la tête de l’instance fédérale, ont de nouveau montré leurs crocs en carton. La raison : la supposée démission de l’ancien président du Paradou AC de son poste de premier responsable du football algérien. Même si c’était le cas, et le président peut avoir toutes les raisons du monde pour jeter le tablier pour avoir mis les pieds dans un milieu pourri et mafieux, les «loups» n’ont pas hésité à se jeter dans l’arène, pour ne pas dire dans le piège, pour user de manipulation et d’intox, affirmant à tout-va que la démission du président de la FAF est imminente ! Des médias publics ont même colporté ces informations sans que le concerné lui-même n’ait infirmé ou confirmé cette décision.

Evidemment, les relais de l’ancien système foudroyés par le succès en Coupe d’Afrique ont trouvé l’aubaine pour déplacer l’événement, joyeux et festif, sur le terrain de la désinformation et de l’acharnement sur le départ de Zetchi à qui on veut à tout prix enlever le mérite d’avoir été le premier responsable de ce sacre. Heureusement que l’histoire est ineffaçable, même si certains ont tenté de la falsifier par le passé, et que le peuple algérien est prémuni contre les coalisés de tous bords, et dont l’ambition est de saper le moral des troupes. Cet après-midi, au stade communal de Zéralda, le président Zetchi sera présent pour prononcer un discours à l’occasion du 1er Festival national des écoles de football COPA COCA-COLA 2019, avec un regard vers l’avenir car il s’agira de jeunes, filles et garçons, de moins de 13 ans venus de Béchar, Touggourt, Amizour, Rogassa à El-Bayadh, et bien d’autres contrées pour animer un tournoi que son prédécesseur a osé un jour interdire ! Car le pays recèle un immense potentiel, et la FAF version Kheireddine Zetchi est là justement pour s’occuper de l’avenir et ne pas s’attarder sur les nostalgiques et les revanchards d’une époque révolue.

MALIK MOHAMED

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité