CAN 2019Les InfosMondial/CAN

CAN : La CAF blanchit Moïse Katumbi

Red - ABL

Accusé par un journal malgache d’avoir approché les Zimbabwéens pour le match contre la RD Congo (0-4) , le président du TP Mazembe, Moïse Katumbi qui avait demandé par courrier rendu public, une prise de position ferme de la Confédération Africaine de Football ou l’ouverture d’une enquête a été entendu. La Confédération africaine de football (CAF) par le truchement de son secrétaire général, le Marocain Mouad Hajji est sorti de son silence et a totalement démenti cette information. «Au niveau de la CAF, il n’y a aucun soupçon», a indiqué le secrétaire général, lors d’une conférence de presse. Il reste que pour ce coup tordu, c’est Constant Omari, le président de la fédération congolaise de football et membre du Conseil de la FIFA et deuxième vice-président de de la CAF qui est visé. Il représente un danger pour le clan du président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad et du 1er vice-président, le Nigérian Pinnick sous le coup de procédures judiciaires. Constant Omari pourrait prendre la tête du football africain.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité