Les InfosMondial/CAN

CAN : Belmadi : «Ne pas rester dans l’euphorie des deux victoires»

Envoyé spécial au Caire, Djamel Ouaglal

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, n’a pas dérogé à son habitude et tenant un discours franc et surtout ambitieux après les deux premières rencontres de la CAN-2019. Malgré la qualification de l’équipe, il a assuré qu’il n’est pas question de baisser la garde et exige de ses joueurs un maximum de concentration car la compétition est encore longue. «Gagner des matches et engranger des points vous donne de la confiance. Ceci dit, le chemin est encore long et nous avons encore un match à jouer dans cette phase des poules. Ce sera contre la Tanzanie, mais à partir de là, nous aurons des rencontres à élimination directe. En football, c’est un éternel recommencement. Nous ne devons pas rester dans l’euphorie des deux victoires. Le moindre faux-pas va nous obliger de reprendre le chemin sur Alger», a-t-il signalé. Concernant la gestion de cette rencontre, qui intervient alors que l’équipe nationale est qualifiée, Belmadi a assuré que rien ne va changer et qu’il a eu un discours clair avec ses joueurs. «C e n’est pas aujourd’hui que je vais dévoiler mes cartes. Mais je peux vous assurer que depuis le début, j’ai eu un discours clair avec les joueurs. Je leur ai que tout le monde doit être concentré. Il n’y a pas de titulaire, ni de remplaçants. Chacun doit être près physiquement et mentalement. Tout le monde est concerné et tout le monde a son mot à dire dans cette compétition», a-t-il souligné.

«Envie de continuer à progresser»

Le sélectionneur national a indiqué que l’équipe est toujours dans une grande compétition et que rien n’est encore fait. Il faudra, pour lui, rester concentré jusqu’à la fin si elle veut aller le plus loin possible dans cette compétition. «Les choses se font pas étape. Je pense que le déclic a été provoqué face au Togo. A une certaine époque, on ne gagnait pas en Afrique. On gagné contre la Tunisie, un Mondialiste, nous avons battu le Mali en amical et maintenant nous avons enchaîné par deux victoires face au Kenya et au Sénégal. C’est par étape que cela se passe. On travaille au quotidien doucement mais sûrement. Pour moi, ça vient un peu vite, mais cela ne me dérange nullement. Maintenant s’il y a déconvenue ce n’est pas pour autant qu’il faut tout remettre en cause. C’est un processus et nous avons envie de continuer à progresser, mais il faut d’autres chose pour être mieux», a fait savoir le coach Belmadi.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité