AlgerieLes Infos

ALG : Les voix de leurs maîtres

Red - MALIK MOHAMED

Il y a des gens des médias, pour ne pas dire certains journalistes de la presse algérienne, qui continuent à minimiser, à critiquer de manière acerbe, tout ce que fait la Fédération algérienne de football. Pis encore, ils remettent même en cause les intérêts de l’Algérie lorsqu’il s’agit de défendre une représentativité quelconque. Prenons le cas d’Amar Bahloul, membre du bureau fédéral et candidat au comité exécutif (COMEX) de la CAF qui, selon, un commentateur journaliste d’une radio publique, n’a aucune chance d’accéder à ce poste du fait qu’il ne soit pas … président ! Non pas parce qu’il est incompétent ou non probe, mais parce qu’il est simple membre d’un bureau fédéral et qu’il se présente en concurrence avec l’actuel président de la Fédération libyenne. La candidature de Bahloul n’est donc pas appuyée par certains médias algériens qui considèrent qu’elle n’a aucune chance d’aboutir, et que la FAF commet encore une fois une erreur stratégique de taille ! Sauf que connaissant d’où vient ce coup fourbe, ces médias ne sont finalement que les voix de leurs maîtres qui, eux, répètent le même discours et, malheureusement, au lieu de se démarquer à la limite, ‘’militent’’ contre la candidature du représentant de leur propre pays !! Et ils osent après parler des Marocains, et de la manière avec laquelle ils investissent les institutions, pas seulement dans le domaine du football, oubliant au passage que la première vertu de nos voisins de l’ouest est la solidarité. Vous ne trouverez jamais un marocain ou un tunisien, ou autre, travailler contre son compatriote, ce n’est pas le cas chez nous où souvent un compatriote est prêt à se faire crever un oeil, pour que son ‘’frère’’ se fasse éclater les deux à la fois.

MALIK MOHAMED ( IN BOTOLA)

Fermer