AfriqueLes InfosMALI

MAL : Le Mali sauve in extremis ses Aigles

ABL

Après plusieurs suspensions de séance et de longues discussions (plus de 14 heures !). Le camp Bavieux avait voté pour l’adoption des nouveaux statuts sans obtenir les 2/3 tandis que le camp Salaha Baby était contre lors de la 47 eme assemblée générale ordinaire de la Fecafoot. L’intervention du ministre malien des Sports, Arouna Modibo Touré a été finalement salutaire et décisive. Les différents protagonistes ont fini par s’accorder pour sauver l’essentiel, la participation du Mali à la CAN 2019, un peu avant minuit en votant pour les nouveaux textes de la Femafoot. Ils étaient conscients que la FIFA n’hésiterait pas à suspendre la fédération et par ricochet éliminer le Mali de la CAN, ce qui aurait provoqué certainement des émeutes. Toutefois, le processus de normalisation doit encore être validé par les délégués FIFA et CAF qui étaient présents. La prochaine étape pour la Femafoot est d’élire un nouveau président d’ici au 31 août 2019 qui mettra fin au Comité de normalisation installée en janvier 2018. A signaler que toutes les compétitions étaient suspendues depuis cette date. – AS

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité