MaghrebMAROC

LDC : Le président du WAC dénonce un “massacre arbitral”

Red - AS

Le président du Wydad de Casablanca (WAC), Said Naciri, a annoncé, l’intention du club de saisir la Fédération internationale de Football et le tribunal arbitral du sport (TAS) à propos du “massacre arbitral” lors de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique contre l’Espérance de Tunis (EST), disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis). “C’est injuste et nous ne comptons pas garder le silence. Nous allons recourir à toutes les procédures légales y compris la saisie du TAS et de la FIFA”. Rappelant les sanctions infligées à l’Egyptien Jihad Gricha suite à des erreurs d’arbitrage lors de la rencontre aller, il a noté que son équipe “a aussi subi une injustice grave lors du match retour disputé en deux jours, les 31 mai et 1er juin au stade olympique de Radès”. Il est interdit par les réglementations en vigueur de démarrer un match alors que la VAR ne fonctionne pas, a-t-il insisté.  Dans ce sens, il a fait état de “mauvaise foi”, car le WAC ne s’est pas retiré du match interrompu pendant une heure trente à cause des problèmes d’arbitrage, mais a “exprimé l’opposition à reprendre le jeu après le refus de l’arbitre central de consulter la VAR suite au but égalisateur de Walid Karti à la 59ème minute, qui a été invalidé pour un supposé hors-jeu.

Tags
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité